mercredi 14 juin 2017

Photo de la semaine

La photo de la semaine nous a été envoyée par le commandant du Nivôse. Elle a été prise devant la Baie Américaine, en novembre dernier, par Jean-Pierre ARCILLE, peintre officiel de la Marine Nationale.

Photo : Jean-Pierre ARCILLE

On distingue bien à gauche le Morne Rouge, et sur la droite le cirque formé par les Monts Jules Verne autour de la Baie du Petit Caporal. Entre la Baie Américaine et la Baie de la Hébé se trouvent respectivement le Rocher Pyramidal et le Cap de l'Antarès.


D'après le guide des toponymes, un morne désigne en créole antillais une "petite montagne ronde isolée. Il s'agit ici d'un petit cratère égueulé comportant un petit lac perché. Cette falaise rouge est signalée par Sir James Clark Ross (1839) sous le nom de Red Crag". Le lac en question est le fameux Lac sans nom, qu vous pouvez admirer ci-dessous.


Le Lac sans nom, en bas à droite, pris depuis le Morne Rouge - Photo : Raphaël SHEFFIELD (mission 53)

Une autre perspective depuis le sommet du Morne Rouge. On voit les caillebotis du transit qui indiquent la direction de BUS - Photo : RS

L'arrivée au Lac sans nom est toujours un moment fort du transit vers BUS, qui éblouit à juste titre les touristes du Marion Dufresne. Nous avons toujours l'impression d'y être un peu hors du monde. A noter qu'il avait été envisagé d'ensemencer ce petit lac lors des toutes premières missions, pour y développer la pêche de loisir à destination des hivernants !
 
Perspective plus large, avec vue sur la Vallée des Branloires - Photo : RS

Le Rocher Pyramidal doit quant à lui son nom, toujours d'après notre fidèle guide des toponymes, "au lieutenant de vaisseau Richard-Foy, commandant de l'aviso la Meurthe, qui fut envoyé en 1887 aux îles Crozet à la recherche des naufragés du Tamaris. C'est sous son commandement que fut dressée la première carte sérieuse de l'archipel. Le guide précise que "les instructions nautiques de 1903, p. 466 , [indiquent] : "… sur le côté ouest, un rocher remarquable, près du rivage… gris et de forme pyramidale". On le distingue bien au centre de la photo ci-dessous, toujours prise depuis le Morne Rouge.

Photo :  RS
Vous l'aurez remarqué, les noms des caps, pointes et autres baies (Gauss, Galiéni, Antarès, Meurthe, La Pérouse, Bougainville, etc.) sont tous donnés en souvenirs des navires qui explorèrent ces côtes avant l'installation d'une présence française permanente. Un prochain article narrera l'histoire de ces passages, qui permirent progressivement d'acquérir une certaine connaissance des îles de l'archipel, jusqu'à la mission du Colonel Gentil de 1957, préparant la première campagne de 1962.

3 commentaires:

B OliveJura a dit…

Merci pour cet article , avec ces belles photos ... Vous citez le guide des toponymes de Crozet , j'ai trouvé un site (
crozetvv.free.fr) où il est possible de retrouver ce guide , c'est une mine de renseignements sur l'histoire de l'île , vraiment passionnant !

A très bientôt , amicalement.

DISCRO a dit…

Bonjour

Merci pour votre commentaire. Vous pourrez télécharger le guide et en apprendre plus sur la toponymie dans les TAAF ici :

http://www.taaf.fr/La-toponymie-des-TAAF

A bientôt.

Isabelle12558 a dit…

Merci à vous 2 pour les sites qui permettent d'en apprendre toujours et encore sur ces îles qui nous font rêver. Bonne soirée. A bientôt. Isabelle.