mardi 8 septembre 2009

OP2 à Crozet : deuxième opération de ravitaillement de l’année

Le nouveau Chef de District et la relève des personnels logistiques en charge du fonctionnement et de la sécurité de la base Alfred Faure, sont arrivés sur l’île de la possession à Crozet.


Les iles subantarctiques françaises ne sont accessibles que par voie maritime. Elles sont traditionnellement ravitaillées quatre fois par an, via le Marion Dufresne, le navire ravitailleur des TAAF.


Le Marion Dufresne est à la fois:


- un paquebot qui sert au transport de personnel des bases et des visiteurs;

- un cargo d'une capacité de 5600 M3, chargeant des conteneurs et des colis lourds et possédant deux grues jumelables de 25 tonnes et deux autres grues de service;

- un pétrolier transportant du carburant pour les bases;

- un porte-hélicoptère;

- un navire de recherche équipé de 650m2 de laboratoires, avec plusieurs systèmes de treuillage et portiques pour la manipulation d'engins et matériels lourds, un sondeur multifaisceaux et enfin un carottier sédimentaire géant.


De par ces caractéristiques le Marion Dufresne constitue le cordon ombilical des iles subantarctiques françaises. Chaque rotation dure environ 1 mois. Crozet située à 2860 km au sud de la réunion est la première des trois iles australes françaises desservie par le passage du Marion.





Entre le 38ème et le 40ème parallèle, cette traversée à été marquée par le passage d'une importante dépression En une journée barographe est rapidement descendu de 1025 à 1005 hecto-pascale. En mer cela s'est traduit par des vents de 45-50 nœuds de la pluie forte et des creux de 6 à 8 mètres: assez pour fermer tous les accès extérieurs, remuer la vaisselle et barbouiller l’estomac.





video


Paradoxalement, passé les 40eme rugissant, la dépression s'en ai allé aussi rapidement qu'elle est venue et le Marion a pu reprendre sa vitesse de croisière normale 15-17 nœuds. Le Marion Dufresne est arrivé au mouillage à Crozet, dans la baie du Marin, vendredi 28 Aout vers 6H00 du matin.






Les opérations maritimes se préparent longtemps à l’avance, aussi bien depuis le siège des TAAF à Saint Pierre de la Réunion que depuis les bases elles mêmes. Pour autant une fois engagées, elles sont rapides et denses. La durée des opérations est calculée au plus juste pour effectuer le transfert des passagers, le déchargement du matériel et les passations de consignes.

Les principales contraintes qui pèsent sur le cours de ces opérations maritimes et aéroportées sont d'ordre météorologique. Par chance, cette fois, nous avons bénéficié d'un créneau exceptionnel. Température de 5 à 10 degré, pas de précipitation, moins de 10 nœuds de vent, et grand beau pendant près de 3 jours. De mémoire de Crozetien peu se souviennent avoir rencontrés pareil conditions pendant toute la durée d'une OP.







L’OP2, la seconde opération de ravitaillement de l’année, représente un moment important de la vie des bases situées dans les Terres Australes et Antarctiques Française (TAAF).

Au-delà de l'arrivée du courrier et du ravitaillement en vivre, en combustible et en matériel, cette rotation porte la relève des chefs de district et des personnels logistiques des trois iles subantarctiques de Crozet, Kerguelen et Amsterdam - St Paul. Cette relève met fin à l'hivernage et s'accompagne du changement de numéro des missions. Les prises de fonctions qui se sont déroulées sur la base Alfred Faure pendant cette rotation ont donc marquée la fin de la 46ème et le début de la 47eme mission. Les un et les autres ont pu interpréter la clémence du ciel à la fois comme un cadeau d'adieu et un message de bienvenue.


La cérémonie officielle de passation des pouvoirs entre Patrick HAON, l'ancien chef de district et Sylvain DUVACHER son successeur à eu lieu le vendredi 28 aout au soir. Elle s'est tenue en présence des deux équipes réunies et sous l'autorité bienveillante de M. Serge GOUES Secrétaire Générale des Terres Australes. Cette cérémonie a donnée lieu à la passation symbolique de l'écharpe de premier représentant du district et de la clef de l'archipel. Elle s'est déroulée dans les meilleures conditions et s'est révélée à la fois chaleureuse et solennelle. M. Serge GOUES en mission au nom du préfet des TAAF, M. Rollon MOUCHEL-BLAISOT à exprimé ses meilleurs sentiments pour le succès de la mission 46.


Les opérations logistiques, placées sous la direction de Patrice RANOU, l'OPEA (Chef des opérations à bord du Marion) ont également atteints tous les objectifs fixés:

- le transfert sur base de plus de 22 tonnes de matériel, et 145 m3 de Gasoil;

- la conduite de plusieurs missions d'installation et de réparation d'équipement;

- le ravitaillement de la base en vivre et en produits frais (fruits et légumes, salades);

- et puis le rapatriement sur le Marion de près de 10 tonnes de déchets

(déchets anciens et courants désormais triés sur base).






Les passations de consignes entre les deux équipes logistiques se sont prolongées pendant toutes la durée de ces opérations et ont pris fin le dimanche 30 aout vers 16H00 avec les au-revoir émus des partants de la 46 et le dernier vol d'hélico.

Vers 18H00, les passagers du Marion ont repris la mer en direction de Kerguelen et les nouveaux « passagers du vents » de Crozet ont commencés leur premier pas au sein de la 47eme mission. Auparavant, le vrai temps de Crozet avait déjà repris ses droits et les traditionnels échanges de sirène entre le Marion et la base se sont fait à l'aveugle, dans le brouillard le plus complet.





Sylvain DUVACHER

Chef du District de Crozet


2 commentaires:

Berangere a dit…

Merci de nous partager votre vie sur ile.A tous je souhaite une bonne mission.
Bon vent aux passagers....
Berangere

Anonyme a dit…

Bonjour à tous les hivernants de la 47ème... Déjà merci pour ce blog très richement détaillé et captivant !
Nous venons tout juste de terminer le séminaire de l'IPEV à Brest où les 9 futurs VCAT on fait connaissance.
On vous souhaite à tous un bon début de mission !

Les 9 VCATs....